Apprendre le lahochi : une technique de soin spirituelle

Le Lahochi est connu comme une technique de guérison énergétique très puissante qui est transmise par apposition des mains. En apportant une fréquence lumineuse très élevée, certaines personnes pensent que cette technique de guérison est une forme de Reiki, alors que la manière de canaliser l’énergie et d’imposer les mains est différente de celle du Reiki.

Toutefois, dans ce domaine certains gourous se sont emparés de cette technique de guérison pour l’utiliser à mauvais escient. Que savoir sur le lahochi et quels sont ses dangers ?

Qu’est-ce que le lahochi ?

L’enseignement du Lahochi est né en 1991 par le biais d’un maître spirituel du Chi appelé Maitre Lahochi qui résidait dans les royaumes angéliques à la droite du maître spirituel Satchamar. En effet, les énergies des deux maitres se combinent pour activer cette énergie de guérison spirituelle. Il est important de souligner que dans le mot « Lahochi », le son « La » est généralement lié à l’amour, la lumière ainsi que la sagesse. Le son « Ho » fait souvent référence au mouvement de cette énergie, et le « Chi » est en réalité la vitalité, c’est-à-dire l’énergie universelle de la vie. Le Lahochi est alors l’une des lumières de guérison à la plus haute fréquence.

Le lahochi est une technique de guérison polyvalente. Il faut souligner qu’il peut être utilisé pour prendre soin des animaux, de la terre, des plantes et également des êtres humains. D’ailleurs, cette technique de guérison est accessible à tous puisque tout le monde peut apprendre cette technique simple à travers les mains. Toutefois, c’est en la pratiquant et en ouvrant vos propres canaux que vous pouvez acquérir les compétences nécessaires. Par ailleurs, l’une des caractéristiques essentielles du Lahochi réside dans la protection qu’il offre. Après des prières préliminaires et à l’invocation du Maître Lahochi, un sceau de protection se met en place entre le guérisseur et le receveur. Cette technique a aussi pour but de bloquer les changements vibratoires et permet de les protéger le donneur et le receveur des ondes négatives libérées durant le processus de guérison. 

soin spirituel lahochi

Pourquoi se former au Lahochi ?

Généralement, le lahochi apprend à améliorer votre niveau de santé, de bonheur, d’énergie et de vitalité. Cette technique de guérison vous permet aussi d’augmenter votre fréquence vibratoire dans le but de ramener plus de paix, d’harmonie, de joie et d’équilibre dans votre vie

Par ailleurs, plusieurs études ont révélé que le corps humain à la capacité de s’auto-régénérer. Dès lors, tout le monde dispose des capacités innées de guérison. Toutefois, cette faculté de guérison n’est plus évidente chez tout le monde. Le Lahochi met à votre disposition un outil énergétique très puissant qui a pour but d’activer vos capacités naturelles d’auto guérison. Dès lors, vous pourrez facilement vous faire du bien et aider aussi les autres.

Quels sont les dangers du lahochi ?

Il est d’une importance capitale de notifier que la pratique du lahochi a des inconvénients sur l’être humain. En effet, il peut toutefois arriver qu’après les séances, des personnes se sentent très fatiguées. Il faut souligner qu’une initiation ou carrément un soin Lahochi peut provoquer des douleurs musculaires ou faire revenir des choses anciennes qui semblaient avoir disparu. Il peut par exemple s’agir :

  • Des douleurs musculaires ;
  • Des maux de tête ;
  • Des pleurs ;
  • Des maux de ventre.

Généralement, ces effets secondaires s’appellent une crise de guérison par les praticiens de cette technique. La plupart du temps, les effets ne durent que quelques jours. Dès lors, c’est positif pour certaines personnes, même si c’est désagréable à vivre. De plus, il faut souligner que comme le Lahochi est un procédé récent découvert en 1991, il a encore du chemin à parcourir, avant de gagner la confiance de ceux qui en ont besoin.

D’ailleurs, il n’y a pas encore de documentation qui décortique cette technique et aucune institution ne s’est levée, jusqu’à maintenant, pour défendre la pratique du lahochi.

Un autre argument qui prouve que la pratique de cette technique est un danger est qu’il n’y a pas encore d’essais cliniques à ce propos. D’ailleurs, ce qui est plus dangereux c’est de considérer cette pratique comme un traitement à part entière. Il n’est pas encore prouvé scientifiquement et n’a même pas encore attiré l’attention des scientifiques, au point de réaliser des essais cliniques. Dès lors, il faudra encore attendre des années pour le mettre au niveau d’un soin conventionnel.

Dernières News
Les + Populaires