Mieux comprendre la Prestation de Compensation du Handicap

Les personnes handicapées peuvent bénéficier d’aides pour aménager leur logement ou pour employer une personne à domicile. Elles peuvent donc demander la Prestation de Compensation du Handicap sous certaines conditions. Voyons lesquelles. 

La Prestation de Compensation du Handicap : Pourquoi ? Pour qui ? 

La PCH est une allocation financière permettant aux personnes handicapées de financer certains aménagements dans leur habitat afin d’améliorer leur autonomie. Ce soutien financier peut servir également à embaucher une personne à domicile pour effectuer les tâches quotidiennes. Ce financement s’adapte aux besoins de chacun et est versé par les services du département de résidence. Son attribution est régie par certains critères, notamment : 

  • l’âge du demandeur,
  • son degré d’autonomie,
  • ses ressources.

Cette allocation a été instituée en 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Elle remplace l’Allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP). La PCH est attribuée aux personnes handicapées devant faire face à des difficultés absolues ou graves dans la mobilité, l’entretien personnel, les tâches et exigences générales, les relations avec autrui, la communication. Attention, la PCH ne doit pas être confondue avec l’AAH, qui elle, est un revenu mensuel minimal pour venir en aide aux bénéficiaires en vue de les aider à lutter contre une perte de revenu lié à leur handicap. Cependant, sachez que ces deux aides peuvent être cumulées ensemble et même avec l’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH) et l’Allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP). La Prestation de Compensation du Handicap est versée chaque mois par le Conseil Général de votre département. Depuis le 1er janvier 2022, elle est attribuée pour 10 ans, voire à vie, selon le handicap, les difficultés rencontrées et de l’évolution ou de la non-évolution du handicap. Elle est versée sans condition de ressource, mais son montant peut varier en fonction de vos revenus. Pour en bénéficier, voici les conditions : 

  • Les adultes doivent avoir moins de 60 ans lors de leur première demande, sauf s’ils sont activité. Les enfants de moins de 20 ans, peuvent prétendre à cette aide s’ils bénéficient de l’AEEH.
  • Résider en France de manière stable.

Les différentes aides et leurs montants

Cette allocation peut aider les personnes en situation de handicap à percevoir différentes aides ; 

  • L’aide humaine : bénéficier de services d’une aide à domicile pour effectuer les gestes essentiels de la vie courante, comme l’habillage, la toilette, les repas, les courses, la vaisselle, l’entretien de la maison, etc. Elle est fixée dans la limite à 21.21 € de l’heure ou dans la limite du montant fixé entre le service prestataire et le département.
  • L’aide technique : elle est liée à l’achat ou à la location d’un fauteuil roulant, déambulateur, etc.
  • Les aides spécifiques : cela peut permettre de recouvrir certaines dépenses relatives au handicap : frais d’entretien du fauteuil roulant, réparation d’un fauteuil médicalisé, etc. Elles peuvent vous faire bénéficier d’un financement de 6 000 € sur 10 ans, maximum.
  • L’aide transport : permet d’aménager un véhicule pour faciliter le transport. Il est possible aussi de jouir de cette aide financière pour des frais liés aux trajets réguliers, fréquents, etc. Le coût des transports et l’aménagement du véhicule est fixé à 10 000 € maximum sur 10 ans et jusqu’à 12 000 € pour les trajets en voiture particulière sur 5 ans.
  • L’aide pour l’aménagement : elle permet de réaliser des modifications dans le logement pour optimiser le quotidien de la personne. Elle peut monter jusqu’à 10 000 € sur 10 ans.
  • L’aide animalière : ce soutien financier est destiné à financer l’acquisition et l’entretien d’un animal primordial à la personne, tel que le chien guide d’aveugle, par exemple.

Comment faire une demande de PCH

Pour faire votre demande de prestation, il faut vous diriger vers la MDPH de votre résidence et leur transmettre par lettre recommandée AR votre formulaire ainsi que les documents demandés. Vous obtiendrez une réponse de la commission sous 4 mois environ. 

Dernières News
Les + Populaires