','

' ); } ?>

Soins auditifs : remboursement, prise en charge et allocations

Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver parmi les différentes aides financières dont vous pouvez bénéficier à l’achat d’accessoires auditifs. Entre votre complémentaire santé et la prise en charge par la CPAM, difficile de savoir où l’on en est. C’est pourquoi on vous dit tout dans cet article sur les nouvelles réformes 2022 relatives au remboursement de vos appareils auditifs.

Sécurité sociale : Tout savoir sur la réforme 100% santé

Depuis le 1er janvier 2019, la réforme 100% santé est entrée en vigueur et a bouleversé le secteur de l’audition. Également appelée réforme du reste à charge zéro (RAC 0), elle a pour but de faciliter l’accès aux aides auditives en éliminant le reste à charge pour tous les Français.

Article à lire : Savon fait maison aux amandes

Le dispositif a donc permis de réduire le coût de l’appareillage auditif, permettant ainsi à toute personne de s’en équiper plus facilement. Plus largement, elle concerne également les secteurs dentaire et de l’optique. Si vous souhaitez tout connaître du remboursement des appareils auditifs, rendez-vous sur le site Vivason. Cette enseigne, référence dans le monde de l’audition, propose des prothèses auditives à prix attractifs.

Qu’est-ce que le reste à charge ?

Comme nous l’avons évoqué précédemment, le dispositif 100% santé permet de supprimer le reste à charge lorsque vous souhaitez vous équiper d’un appareil auditif. Seulement, à quoi cela correspond-il exactement ?

Article à lire : Recette pour faire un Démêlant naturel maison

En tant qu’assuré, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge partielle des frais à avancer pour l’achat d’un équipement auditif, notamment grâce au remboursement de la part de votre assurance maladie et de votre complémentaire santé. Le reste à charge représente donc la partie du montant qui reste à la charge de l’assuré. L’objectif de la réforme est donc de réduire cette partie des frais à zéro, ce pourquoi elle est également désignée “reste à charge zéro” ou “RAC 0”.

Les bénéficiaires du dispositif 100% santé

Toute personne souhaitant bénéficier de la réforme 100% santé doit souscrire à un contrat de complémentaire santé responsable. Les assurés bénéficiant de la Complémentaire Santé Solidaire (CMU-C) sont également éligibles au dispositif.

Article à lire : L’exposition à l’amiante et votre santé

Pour être responsable, un contrat de complémentaire santé doit respecter un certain nombre de critères. À ce jour, la plupart des contrats santé sont responsables. Cela pourrait donc être intéressant de vous rapprocher de votre mutuelle pour avoir davantage de renseignements.

Les appareils auditifs pris en charge

Les appareils auditifs de classe 1 sont automatiquement remboursés en intégralité. En revanche, cela ne sera pas systématique pour les appareils de classe 2. Ces derniers, étant des produits haut de gamme, voient leur prix fortement varier, notamment selon la marque de l’accessoire auditif.

Article à lire : Les règles sanitaires et de sécurité dans un établissement public en 2022

Le remboursement intégral d’une grande partie des appareils auditifs est notamment rendu possible par l’assurance maladie qui a doublé sa base de remboursement. De plus, le prix des appareils auditifs a été plafonné par les audioprothésistes. En revanche, les assistants d’écoute et amplificateurs auditifs vendus en pharmacie n’entrent pas dans le panier de soins 100% santé, composé uniquement des appareils auditifs de classe 1.

Dernières News
Les + Populaires