','

' ); } ?>

Rhinoplastie : l’une des interventions de chirurgie esthétique les plus populaires

En médecine esthétique, il existe une grande diversité d’interventions chirurgicales destinées à corriger des défauts corporels ou à remodeler certaines parties du corps. Parmi celles-ci, la rhinoplastie est l’une des opérations les plus pratiquées en clinique. Savez-vous en quoi elle consiste ? Découvrez ici l’essentiel sur le sujet.

Qu’est-ce que la rhinoplastie et quels sont les avantages de l’opération ?

La rhinoplastie est une intervention chirurgicale esthétique qui vise à corriger la forme et la fonction du nez. Elle permet de remodeler naturellement le nez en réparant par exemple les blessures causées par des accidents, des coups ou des problèmes structurels et respiratoires. C’est une opération qui améliore l’apparence de cet organe et augmente l’harmonie du visage. Elle est pratiquée un peu partout dans le monde et notamment en Tunisie.

Dans ce pays, certaines cliniques spécialisées dans les soins esthétiques vous proposent même d’organiser votre voyage de A à Z, afin de vous faire vivre une expérience exceptionnelle avant, pendant et après l’intervention. Vous pouvez ainsi effectuer une rhinoplastie en Tunisie à moindre frais en prenant contact avec l’une d’elles depuis leur site internet. Les soins vous seront assurés par des chirurgiens spécialisés, sélectionnés selon votre demande et vous pourrez continuer à bénéficier d’un suivi médical même après votre séjour.

En termes d’avantages, la rhinoplastie aide de manière explicite à :

  • corriger des problèmes respiratoires en restaurant les structures nasales affectées,
  • réduire ou arrêter le ronflement,
  • traiter les problèmes de sinus,
  • corriger des malformations congénitales.

En dehors de tout ceci, c’est surtout aussi une opération qui aide à restaurer la confiance en soi chez les personnes insatisfaites de l’apparence et la forme de leur nez.

la rhinoplastie

Qui est un bon candidat pour une rhinoplastie et qui doit l’éviter ?

De manière conventionnelle, la rhinoplastie concerne les personnes majeures qui considèrent l’aspect de leur nez comme un handicap et qui sont donc portées par un besoin esthétique, celles qui ont un souci fonctionnel (gêne respiratoire, problèmes de sinus, etc.) et celles qui portent des séquelles de traumatismes (fracture du nez et autres).

En revanche, il s’agit d’une intervention conseillée uniquement lorsque le visage a atteint sa croissance osseuse et cartilagineuse. Pour cela, elle n’est pas recommandée pour les adolescents de moins de 18 ans. Les cas où cette opération peut concerner un enfant se limitent en pratique à des situations exceptionnelles. Il peut y avoir rhinoplastie sur un enfant si par exemple ce dernier souffre d’un traumatisme sévère de la pyramide nasale, d’une obstruction par déviation septale majeure ou des séquelles d’une maltraitance.

La rhinoplastie n’est pas non plus conseillée pour les individus qui souffrent de certaines maladies hémorragiques ou nasales comme la maladie de Wegener, de même que celle de Rendu Osler. De plus, les médecins s’entendent à dire qu’il faut éviter de pratiquer cette intervention sur une personne atteinte de troubles psychiatriques, car cela entraîne parfois de grands bouleversements psychologiques.

Quel est le temps moyen de récupération post-opératoire ?

La rhinoplastie est en principe une opération peu douloureuse. À la fin de l’intervention, une attelle est posée par le chirurgien pour protéger et stabiliser le nez. Des mèches sont aussi placées dans les fosses nasales et tous ces dispositifs doivent être maintenus en place pour quelques jours.

En premier, la durée de l’hospitalisation après la chirurgie excède rarement 24 heures. Cela dépend de la nature de l’opération, de l’état de santé et de l’âge du patient. Sinon, on compte généralement une nuit d’hospitalisation et le patient sort le lendemain. Pour ce qui est du temps de récupération, un arrêt de travail est parfois suffisant. Toutefois, il est toujours préférable de prendre une semaine entière pour récupérer. Après 8 jours, tout le dispositif comprenant les pansements, l’attelle et les points de suture est retiré. Du reste, 3 à 6 semaines suffisent pour que l’œdème s’estompe entièrement.

Dernières News
Les + Populaires