','

' ); } ?>

Les gestes de premiers secours de base

Connaître les quelques gestes de premiers secours peuvent sauver une vie. Nous ne sommes pas à l’abri de certains accidents divers, de malaises ou de blessures, qui nécessitent des soins hospitaliers d’urgence. Connaître les gestes de base des premiers secours peuvent contribuer à une meilleure guérison, à éviter une hospitalisation, voire même sauver une vie.

La perte de connaissance

Il peut arriver que vous soyez en présence d’une personne qui soit victime d’un malaise, ou d’une perte de connaissance. Plusieurs raisons peuvent provoquer un malaise, mais si vous en êtes témoin, certains réflexes peuvent aider la victime à s’en sortir.

secours personne fait un malaise

Il faut savoir qu’une personne qui perd connaissance, suivant sa position, peut s’étouffer avec sa langue. La première des choses à faire est de vérifier si la personne respire. Tout de suite après un malaise, ayez le réflexe de bien vérifier que la personne ne réagit pas et est bien inconsciente.

Ensuite, libérez les voies aériennes en lui ouvrant la bouche, ce qui vous permettra de vérifier si la personne respire. Enfin, tournez la victime en position latérale de sécurité (PLS). Elle doit avoir la tête, les bras et les jambes sur le côté, de manière à ne pas empêcher la respiration, et libérer les voies buccales en cas de vomissement ou d’avalement de la langue. Vous pourrez alors attendre les secours sereinement, sans que la victime prenne le risque de s’étouffer.

Les malaises cardiaques

Certaines personnes peuvent être victime d’un malaise cardiaque. S’ils ne sont pas traités rapidement, ils peuvent devenir fatal. Le malaise cardiaque n’est pas à confondre avec l’arrêt cardiaque : la victime ne respire plus et a besoin d’un massage thoracique ou bien d’une réanimation grâce à un défibrillateur. Le mieux dans ce cas, est d’apprendre comment se servir d’un défibrillateur. Fort heureusement, les défibrillateurs sont accessibles dans les lieux publics (restaurants, musées, mairies…).

massage cardiaque secours

Comment reconnaître un malaise cardiaque ? La victime va se plaindre d’une douleur à la poitrine qui peut s’étendre au niveau du bras gauche, de l’épaule, de la mâchoire inférieure ou de l’estomac. Ces symptômes peuvent également s’accompagner de difficultés respiratoires, de sueur, de nausées et de douleurs abdominales.

Ces symptômes sont à prendre au sérieux. La victime peut vous dire que ce n’est pas grave, mais vous ne devez pas sous-estimer la situation et prendre en charge rapidement la victime.

Ce que vous devez faire : demander à la personne si ce malaise dure depuis longtemps, si c’est la première fois et si elle a déjà eue des malaises cardiaques ou un traitement en cours pour ce type de maladie. Appelez les secours, et installez la victime dans une position confortable le temps qu’une équipe arrive. Vérifiez régulièrement que la victime respire et soit consciente.

Les plaies et saignements

Que ce soit lors d’une manipulation du quotidien (cuisine, travaux, bricolage, sport), ou d’un métier, les blessures liées à des outils tranchants sont très fréquents. Certains gestes sont indispensables pour aider la victime à ne pas perdre trop de sang, et à préparer la plaie avant l’arrivée aux urgences.

Certaines plaies son superficielles et peuvent être rapidement soignées. Si l’ouverture n’est pas profonde, et que le sang ne gicle ou ne coule de façon continue, un désinfectant et des strips seront suffisants pour que la plaie se referme.

En revanche, si la profondeur de la plaie est inquiétante, et saigne beaucoup, alors vous devrez trouver un moyen pour assurer une pression sur la plaie. Si vous le pouvez, évitez d’être en contact avec le sang de la victime, et demandez-lui de comprimer elle-même la plaie. Le cas échéant, exercez vous-même la pression avec des gants jetables ou un morceau de tissu propre.

Ensuite, allongez la victime en position horizontale le temps d’appeler les secours. Si vous êtes entouré de plusieurs personnes, demandez-leur de s’en charger pour que vous puissiez rester auprès de la victime. Une fois les secours arrivés, et la victime prise en charge, lavez-vous et désinfectez-vous les mains.

L’étouffement

Chez les adultes, comme chez les enfants, l’étouffement peut survenir au cours d’un repas, il faut alors agir rapidement.

Si la victime ne peut pas répondre mais peut secouer la tête pour répondre à vos questions, c’est qu’elle est encore consciente. En revanche, elle ne peut ni parler, ni respirer, ni tousser mais peut émettre des sifflements ou essayer de tousser sans émettre de bruit, le cas doit être pris très au sérieux. Dans ce cas, donnez un maximum de 5 tapes dans son dos pour tenter de faire sortir la masse bloquée. Après chaque claque, vérifiez s’il y a une amélioration.

Si rien ne s’améliore, alors effectuez 5 pressions abdominales au maximum. Si rien ne se passe, alors alternez claque dans le dos et pression abdominale au maximum de 5 chacune.

Rien ne se passe et la victime perd connaissance, allongez-la au sol et appelez immédiatement les secours pour ensuite entamer une réanimation cardio-pulmunaire en commençant par 30 compressions thoraciques. Gardez ce mouvement jusqu’à l’arrivée des secours.
Ces quelques gestes sont bénins, mais sont importants d’être pris au sérieux et peuvent sauver des vies.

Dernières News
Les + Populaires