Addictions aux jeux d’argent : comment s’en débarrasser ?

Qui n’a jamais été attiré par le jeu d’argent pour tenter de gagner le gros lot ? Les casinos divertissent une grande partie des adultes, que ce soit par les machines à sous ou par divers jeux comme les cartes. Il peut être exaltant de gagner de l’argent grâce aux jeux : le jackpot remporté pousse à recommencer pour gagner plus. Les sensations provoquées par les paris peuvent dépasser le divertissement chez certaines personnes. De même que pour l’alcool, les jeux d’argent peuvent déclencher une addiction qui peut s’avérer être dangereuse pour la santé. Arrivé à un certain stade, certaines personnes ne parviennent plus à s’arrêter et le jeu prend le dessus sur leur vie personnelle jusqu’à provoquer des problèmes d’argent. Dans cet article, nous vous parlons du danger de l’addiction aux jeux d’argent, et comment s’en débarrasser.

Qu’est-ce que l’addiction aux jeux ?

L’addiction aux jeux est un problème d’importance pour les personnes qui en souffrent. Au même titre que les drogues, ou l’alcool, les jeux d’argent modifient le système de récompense du cerveau. Les symptômes créés par l’addiction sont comportementales : les personnes atteintes sont en réalité accros aux endorphines qui sont libérées par le cerveau lorsqu’un phénomène de récompense est créé. Tout comme les sportifs ou les joueurs de jeux vidéo par exemple.

Avec les progrès technologiques, les jeux d’argent sont devenus accessibles plus facilement. Désormais, tout un chacun peut jouer à des jeux d’argent, comme le jeu de black jack, ou faire des paris depuis son mobile, sa tablette ou son ordinateur, depuis n’importe quel lieu. Ce phénomène rend l’addiction aux jeux d’argent en ligne d’autant plus important.

Alors, à quel moment parle-t-on d’addiction ? Lorsque la passion ou le divertissement devient destructeur d’un point de vue financier et social.

L’humain, comme les animaux, sont constitués de besoins naturels comme se nourrir, dormir, se reproduire, ou jouer. Le jeu est un rôle essentiel pour l’équilibre mental et participe à la construction du bien-être. Jouer libère des endorphines, l’hormone du plaisir et du bien-être. C’est cette même hormone qui donne une sensation de bien-être extrême après une séance de sport. Pour le jeu, c’est exactement le même phénomène.

L’addiction à l’endorphine est liée à son effet antalgique : une action similaire à la morphine, un médicament considéré comme une drogue naturelle.

On considère une addiction lorsque le jeu devient compulsif, trouble les habitudes et devient impulsif. Si vous sentez que vous ne pouvez pas vous empêcher de jouer et que vous ne parvenez plus à vous contrôler et que jouer devient une pulsion, vous pouvez vous considérer comme addict aux jeux. Si vous jouez alors que vous n’avez plus de fonds économiques, vous jouez tout en étant conscient des conséquences que cela peut avoir des conséquences graves sur votre vie économique et ses conséquences. On parle de danger lorsque votre comportement associé perturbe votre vie : vous êtes obsédé par le jeu, vous y consacrez plus de temps et d’argent, vous jouez pour rattraper vos pertes, vous jouez alors que vous n’en n’avez pas le moyens… Vous pouvez alors considérer que vous avez un problème de jeu et devez agir en conséquence.

Addiction aux jeux : comment faire ?

Le jeu d’argent n’est pas une simple passade, lorsque l’addiction est installée, votre système cérébral et émotionnel est impacté. Mettre fin à cette addiction est nécessaire mais peut prendre du temps, vous allez devoir être bienveillant envers vous-même et patient. Ces quelques étapes pourront vous aider à commencer à régler votre dépendance aux jeux.

  • Acceptez et reconnaissez vos symptômes : vous jouez des sommes d’argent qui augmentent constamment, réguler votre pratique vous irrite, vos tentatives d’arrêts échouent, le jeu vous préoccupe constamment, vous pariez pour vous sentir mieux, si vous perdez vous misez de nouveau en suivant jusqu’à être satisfait d’un gain… Reconnaître certains de ces signes et les accepter comme étant des symptômes est une première étape dans la réussite de la lutte contre votre addiction aux jeux.
  • Analysez vos comportements face aux jeux : faites le point sur vos habitudes de jeux, la manière dont vous jouez et pour quelles raisons vous le faites. Réfléchissez à vos routines, questionnez-vous sur vos pratiques pour prendre du recul sur vos comportements et les analyser. Trouvez l’élément déclencheur qui vous pousse à la pulsion.
  • Apprenez à contrôler vos pulsions : vous devez apprendre à contourner les éléments déclencheurs qui vous poussent à jouer. Cela peut être des émotions, un mal-être, une relation, de l’ennui, etc. Trouver une variante qui puisse vous aider à contourner l’envie de jouer : essayez le sport, une autre activité, de la lecture, etc… Les choix sont de mise ! Faites attention à ne pas tomber dans une nouvelle addiction. L’important est de la comprendre et de s’en soigner.

Ces premières étapes peuvent vous aider à admettre votre addiction, à la comprendre et à essayer de vous en débarrasser. Pour certaines personnes cela suffira, pour d’autres, il sera nécessaire de faire appel à un professionnel en addictologie pour vous accompagner. Car faire le deuil de vos habitudes, de l’argent et de l’endorphine que votre cerveau va réclamer.

Dernières News
Auteur de cet article :
Chloe Rabussier
Je suis Chloé, chargée de communication à l'Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine (L'ARS) à Bordeaux, où je mets ma passion pour la prévention santé au service du public. Mon engagement se reflète dans ma quête personnelle de produits de beauté sains et éthiques, une harmonie que je partage avec enthousiasme sur des blogs. Je crois en une beauté consciente et informée, et à travers mes recommandations, je vise à inspirer les autres à prendre soin d'eux de manière responsable et informée.
Les + Populaires

Laisser un commentaire